Avranches. Jean-Baptiste Leblatier, chocolatier et confiseur de campagne

À Saint-Jean-de-la-Haize, Jean-Baptiste Leblatier travaille dans son laboratoire. Un laboratoire de chocolatier où la faune de la baie prend la couleur et le goût du cacao.

« Mes passions, c’est, dans l’ordre, ma région et la baie du Mont Saint-Michel. En seconde position, le chocolat et les confiseries. J’ai réussi à concilier ces deux passions en exerçant mon métier de chocolatier. Ici, chez moi, à Saint-Jean-de-la-Haize (Manche). »

À 37 ans, Jean-Baptiste Leblatier, Sourdin d’origine, mène sa vie comme il l’entend. Une vie toute tracée depuis son entrée en apprentissage dès la seconde. « J’ai été apprenti dans la pâtisserie. Puis, j’ai passé mon CAP de chocolatier-confiseur. Entre autres, chez Jean-Luc Yver, rue Lecampion, à Granville. Mon brevet de maîtrise, je l’ai préparé et obtenu à Dives-sur-Mer (Calvados), chez Jean-Pierre Etienvre. Un sacré patron. Il était Meilleur ouvrier de France. »